"Showroom"

Corps de texte

 

Publications :

- Japon : Rinse Magazine (04/2018)

- Italie : Vogue Italia (04/2018)

- Italie : Vogue Italia (03/2018)

- Italie : ArtAbout Magazine (03/2018)

- Suisse : Culture Images (12/2017)

- France : L'Oeil de la Photographie (11/2017)

- Italie : Vogue Italia (10/2017)

 

"Showroom"

Dans cette série intitulée « Showroom » présentée sous la forme de 10 diptyques, Pierre Leblanc nous plonge dans l’univers de la pulsion.

C’est dans un décor unique de chambre d’hôtel désuet, que Pierre s’interroge sur les bizarreries de la sexualité humaine. « Showroom » de la jouissance, il s’agit ici d’un questionnement sur ces femmes dites de « petites vertues », ces objets du désir, ces « morceaux de chair voués à la satisfaction ».

C’est aussi un questionnement sur la sexualité masculine, où l’homme peine à rassembler son désir et son amour sur une même femme : que vont finalement trouver ces hommes auprès des prostituées ? Nous pourrions citer comme élément de compréhension la réflexion de Freud sur l’embrouille sexuelle de l’homme « Lorsqu’ils aiment ils ne désirent pas et lorsqu’ils désirent ils ne peuvent pas aimer ».

Un univers de solitudes se dégage de ces diptyques : la solitude de ces femmes d’une part, objets de satisfactions, mais aussi, celle, irréductible de la rencontre sexuelle avec le corps de l’autre…

Dans ces clichés, nous sommes face aux fantasmes qui s’opposent à la morale, la dimension acéphale de la pulsion nous apparaît et ainsi s’ouvrent malgré nous, nos questions sur nos propres modes de jouissances.

- CL

 

"Showroom"

In this ten diptych-series entitled "Showroom", Pierre Leblanc brings us inside the universe of drive and basic instincts.

In a peculiar scenery of an old-fashonied hotel room, he questions human sexuality oddities. As a "Showroom" of pleasure, the pictures highlight those "woman of easy virtue" who are seen as objects of desire and "flesh pieces dedicated to satisfaction".

It also questions male's sexuality, in which men can hardly focus their desire and love on one woman only : what are they actually searching for in prostitutes' company ? As a way of understanding it, we could quote one of Freud's statement about men sexual confusion : "When they love they cannot desire, and when they desire they cannot love".

You can feel a world of loneliness coming out of these diptychs : first of all the loneliness of these women considered as objects of satisfaction, but also the one from the inevitable sexual encounter with another body.

In these pictures, fantasies stack up against morality, the unthought part of drive is highlighted ans despite your will, you are facing your own guilty pleasures.

 - CL
 

Formats et tirages

  • Impressions sur papier Hahnemühle Photo Silk Baryta 310g
  • Contrecollage sur Alu 2mm / Caisse américaine
  • Tirages limités à 8 exemplaires / Certificat d'authenticité

 

Tarifs

Si vous désirez acquérir une des photographies de cette série, vous pouvez me joindre par mail : contact@pierreleblanc.be

 

Ces photographies sont soumises à la législation française sur le droit d'auteur selon l'article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction même partielle sans consentement écrit de l'auteur est considéré comme contrefaçon.